Friday, September 22, 2006

Que serais-je sans toi,
Tendre Sainte, pour qui le nom si doux
Nous remplit d'émoi
lorsque l'on est à genoux. Isabella

0 Comments:

Post a Comment

<< Home