Sunday, September 17, 2006

Philomène dans la nuit

La nuit quand je ne dors pas
Je songe au trépas,
Car loin de toi ou près de toi
Je sais que tu ne m'oublies pas.
Isabella

1 Comments:

At Sunday, September 17, 2006, Anonymous Gabriel said...

très bien
il faut seulement beaucoup d'inspiration pour tenter d'égaler votre poésie...

 

Post a Comment

<< Home